Recommandations alimentaires pour le mois de Ramadan

Le ramadan, un mois dédié à se purifier le corps et l’esprit. Toute l’attention des croyants musulmans se porte sur la spiritualité, la générosité, l’entraide et… le jeûne, de l’aube au crépuscule. Toute la journée sans rien ne manger ni boire jusqu’à ce que le soleil se couche. Cependant au printemps comme en été, les journées sont longues et chaudes, ce qui rend cette pratique plus difficile. Voici quelques conseils pour passer un bon ramadan en période estivale.

1- Buvez beaucoup d’eau et consommez des aliments riches en eau pendant le mois de Ramadan

-Buvez beaucoup d’eau entre le ftour et le shor. La chaleur peut aussi vous faire transpirer davantage, il est donc important de boire des liquides pour remplacer ce que vous perdez pendant la journée (au moins 10 verres d’eau) ;

-Augmentez votre consommation d’eau en mangeant des aliments riches en eau comme : les concombres, les tomates, la pastèque, la soupe et la salade des légumes frais ;

-Évitez les boissons riches en caféines telles que le café, le thé et les boissons gazeuse, car la caféine à un effet diurétique, ce qui peut entraîner une déshydratation ;

-Pendant les heures de milieu de journée, lorsque la température est élevée, il est important de rester dans un endroit frais et ombragé et d’éviter le soleil.

 

2- Récupérer votre énergie en prenant un ftour sain et équilibré

-Commencez par trois dattes lors de la rupture de votre jeûne car ils sont une source de sucre (fructose) et fibres ;

-Consommez beaucoup de légumes pour faire le plein de vitamines et nutriments essentiels ;

-Choisissez des céréales entières, qui fournissent à l’organisme fibres et énergie ;

-Choisissez la viande maigre grillée ou cuite au four, de poulet et de poisson sans peau, pour avoir une bonne portion de protéines saines ;

-Évitez les aliments frits et transformés riches en gras ou en sucre ;

-Évitez de trop manger en mangeant lentement. 

3- Ne pas négliger le repas du shor

Le shor, qui constitue un petit-déjeuner léger doit être pris avant le début du jeûne tous les jours spécialement pour les groupes ayant des besoins particuliers comme : les personnes âgées, les adolescents, les femmes enceintes et les mères allaitantes. Ce repas doit comprendre des fruits, une portion de glucides lents comme du pain de blé entier, des aliments riches en protéines tels que les produits laitiers (fromage non salé, lait..) et/ou les œufs. Il est recommandé aussi de :

-Éviter de consommer trop de sucreries après votre ftour. Les sucres dont la consommation est recommandée sont les fruits riches en eau comme (la pastèque, le melon ou tout autre fruit saisonnier, tel que la pêche ou la nectarine);

-Essayer de réduire sa consommation en aliments riches en matières grasses, en particulier : les viandes grasses, la margarine ou de la beure ;

-Préférez la cuisson à la vapeur, en sauce, au four et sauté.

-Éviter les aliments contenant de grandes quantités de sel, comme : les saucisses, les produits à base de viande ou de poisson transformés et salés, les olives et les cornichons, les amuse-bouche, les fromages salés, les sauces (comme la mayonnaise, la moutarde, le ketchup) tout-prêts ;

-Réduire autant que possible, lors de la préparation du repas, l’utilisation du sel et de retirer la salière de la table ;

-Utiliser des herbes pour rehausser la saveur des aliments cuits ;

-Manger lentement et en quantité adaptée aux besoins de chacun. Les gros repas causent des brûlures d’estomac et de l’inconfort ;

-Essayer de bouger le plus possible et d’être actif le soir, par exemple en faisant une promenade quotidienne régulière.

Pour plus d’informations sur la santé et ramadan, vous pouvez consulter notre article : la santé et ramadan.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles