L'hépatite, qu'est-ce que c'est ?

Cette fiche porte sur les hépatites virales AB et C, ainsi que sur les hépatites toxiques.

L’hépatite est une inflammation du foie, le plus souvent causée par une infection à un virus, et parfois par l’alcoolisme, ou par une intoxication par un médicament ou par un produit chimique.

Les symptômes varient beaucoup d’une personne à l’autre et dépendent de la cause de l’hépatite. Certains types d’hépatite provoquent carrément la destruction d’une partie du foie.

Les différents types d'hépatite

Les hépatites se regroupent en 2 grandes catégories :

Les hépatites virales

Elles sont causées par une infection à virus. Dans les pays développés, les virus de l’hépatite A, B et C engendrent environ 90 % des cas d’hépatite aiguë. Les virus de l’hépatite D, E et G sont aussi responsables d’hépatites.

Les hépatites non virales

Elles sont principalement provoquées par l’ingestion de produits toxiques pour le foie (de l’alcool, des produits chimiques toxiques, etc.). Les hépatites non virales peuvent aussi être le résultat de maladies qui touchent le foie, comme la stéatose hépatique (foie gras) et l’hépatite auto-immune (une hépatite inflammatoire chronique d’origine obscure, qui se caractérise par la production d’auto-anticorps).

Quels sont les symptômes d'une hépatite ?

Les symptômes les plus visibles apparaissent souvent tardivement :

  • fatigue intense qui s’apparente à celle d’un syndrome grippal,
  • jaunisse de la peau et des yeux,
  • coloration des urines (urines foncées),
  • nausées et vomissements.

Comment diagnostiquer une hépatite ?

Le diagnostic repose sur une sérologie sanguine. Une biopsie hépatique peut être demandée en complément.

Comment se transmet une hépatite ?

Les hépatites se transmettent différemment selon le virus en cause, par l’ingestion accidentelle de matières fécales pour l’hépatite A, les sécrétions corporelles comme la salive, les sécrétions sexuelles ou par contamination par le sang pour les autres hépatites.

Personnes à risque de l’hépatite

Les personnes qui adoptent des comportements à risque, tels que décrits dans la section Facteurs de risque, développeront une hépatite.

Les professionnels de la santé courent un risque plus élevé que les autres personnes de contracter l’hépatite B et C, parce qu’ils sont appelés à manipuler fréquemment des seringues, des aiguilles, des objets coupants et des produits dérivés du sang ayant pu être contaminés.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles