Le vitiligo : Causes, Symptômes, Traitement, Diagnostic.

Le vitiligo est caractérisé par des taches blanches comme de la craie. Il touche certaines personnes qui sont plus à risque que d’autres.

L’implication du système immunitaire confirme que le vitiligo fait partie d’un groupe de maladies auto-immunes spécifiques, dans lesquelles les anticorps détruisent un certain nombre de cellules des tissus (en l’occurrence, les mélanocytes dans le cas du vitiligo).

Vitiligo : les facteurs de risque

Chez les personnes à risque, certains facteurs peuvent déclencher le vitiligo :

  • un grand choc émotionnel ou un stress intense serait parfois en cause ;
  • Les blessures, les coupures, les frottements répétés, les forts coups de soleil ou un contact avec des produits chimiques (phénols utilisés en photographie ou dans les teintures pour cheveux) peuvent causer des taches de vitiligo à l’endroit touché.

comment la peau se dépigmente ?

La dépigmentation peut survenir à n’importe quel moment de la vie, n’importe quel âge, quelle que soit la couleur de la peau ou le genre de la personne, quel que soit son lieu d’habitation. 

La peau se dépigmente parce que certaines cellules de la peau (appelées “mélanocytes”) disparaissent progressivement.

Le rôle des mélanocytes est de produire le pigment qui donne la couleur de la peau. Sans eux, la peau devient blanche. Les poils et cheveux des zones affectées peuvent également blanchir. 

Les causes du vitiligo

 peuvent être variées et d’autres maladies peuvent coexister (comme l’atteinte thyroïdienne, l’anémie, le diabète, la pelade ou le psoriasis…).

Environ 1 à 2% de la population est atteinte en Europe et dans le Monde, et il existe une possibilité de transmission héréditaire (estimée à 30% des cas).

Vitiligo : les mesures de prévention

Actuellement, il n’existe aucun moyen de prévenir le vitiligo, dont on ne connaît pas les causes. Cependant, il est important que les personnes atteintes se protègent du soleil.

Prévenir le cancer de la peau La peau blanchie des personnes atteintes de vitiligo a perdu sa protection contre le soleil, ce qui la rend plus propice aux brûlures par le soleil et, à long terme, au cancer de la peau. Par ailleurs, il arrive que les brûlures augmentent les zones de dépigmentation.

Par conséquent, il est primordial pour ces personnes de se protéger du soleil par un écran solaire FPS 30 minimum appliqué 30 minutes avant l’exposition au soleil (vérifier que l’écran protège des rayons UVA et UVB). Il importe de rester à l’ombre de 12 h à 16 h, le soleil étant au zénith.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles