QU'EST-CE QUE LES MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES DE L’INTESTIN (MICI)

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique, se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif, liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif. Il n’existe pas de traitement curatif de ces maladies, mais les médicaments actuels permettent la plupart du temps un contrôle durable de la maladie et une qualité de vie satisfaisante en dehors des poussées. Plusieurs voies de recherche sont en cours de développement pour améliorer encore les traitements existants.

LES SYMPTÔMES

Les symptômes des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin sont variables en fonction de la région intestinale touchée et selon que la personne présente une maladie de Crohn ou une rectocolite hémorragique. Les personnes atteintes de la maladie de Crohn présentent généralement une diarrhée et des douleurs abdominales chroniques. Les personnes atteintes de rectocolite hémorragique présentent en général des épisodes intermittents de douleurs abdominales et de diarrhées sanglantes. Dans les deux maladies, les personnes atteintes de diarrhée de longue durée peuvent perdre du poids et se trouver en situation de malnutrition.

Parfois, la MICI peut toucher d’autres parties du corps, comme les articulations, les yeux, la bouche, le foie, la vésicule biliaire et la peau. La MICI accroît également le risque de cancer dans les zones de l’intestin qui sont touchées.

LES FORMES PRINCIPALES

Les maladies inflammatoires chroniques intestinales partagent de nombreuses similitudes épidémiologiques, thérapeutiques et cliniques. La principale différence réside dans la localisation des lésions.

  • La recto-colite hémorragique se caractérise par des lésions qui se limitent au côlon et au rectum. Elles sont plus souvent superficielles et occasionnent d’importants saignements ;
  • La maladie de Crohn , c’est l’ensemble du tube digestif (de la bouche à l’anus) qui peut être atteint. Les lésions sont généralement plus profondes et peuvent parfois être à l’origine de fistules (trous dans la paroi de l’intestin).

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Archives

1 – ICI

Restons en contact

Nous Suivre

Fermer le menu