Fenaquene 100 mg

Fenaquene 100 mg

Fenaquene 100 MG

fenaquene, fenaquene 100 , labosalem, laboratories salem, médicament

Suppositoire. Boîte de 10 suppositoires en plaques thermoformées

Diclofénac (DCI) sel de sodium ; 25 mg
Diclofénac (DCI) sel de sodium ; 50 mg
Diclofénac (DCI) sel de sodium ; 100 mg
Excipient : Glycérides hémisynthétiques solides; qsp 1 suppositoire

Les patients présentant des troubles gastro-intestinaux, des antécédents évocateurs d’ulcère gastro-intestinal, une colite ulcéreuse ou une maladie de Crohn, ou encore une atteinte de la fonction hépatique, ne recevront ce médicament que sur indication impérieuse et devront être soumis à une surveillance médicale étroite.


Une prudence particulière s’impose chez les sujets présentant une atteinte fonctionnelle cardiaque ou rénale.

Anti-inflammatoire non stéroïdien ayant des activités analgésiques et antipyrétiques.

Les indications du Fénaquène sont limitées chez l’enfant aux rhumatismes inflammatoires infantiles (Fénaquène 25 mg et 50 mg).Proposé comme traitement adjuvant des manifestations inflammatoires en rapport avec le domaine ORL. Chez l’adulte (Fénaquène 100 mg), il est indiqué dans le traitement symptomatique des rhumatismes inflammatoires, de l’arthrose, des arthrites et tendinites, des lombalgies, sciatiques et cruralgies.

Absolues

– Ulcère gastroduodénal évolutif
– Hémorragie digestive
– Hypersensibilité à l’aspirine. Il existe une allergie croisée entre l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens chez les sujets présentant un syndrome de Fernand Widal (asthme, rhinite vasomotrice, polypes nasaux) déclenché par l’aspirine.
– Hypersensibilité au diclofénac
– Insuffisance hépato-cellulaire sévère
– Insuffisance rénale sévère
– Grossesse (dernier trimestre)
– Nourrisson de moins de 1 an.

Relatives

Anticoagulants oraux, autres AINS, héparine, lithium, méthotrexate à partir de 15 mg/semaine.

En raison de la gravité des manifestations gastro-intestinales,

notamment chez les malades soumis à un traitement anticoagulant, il convient de surveiller particulièrement l’apparition d’une symptomatologie digestive.

En cas d’hémorragie gastro-intestinale, interrompre le traitement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu