07/04/2021

Quels sont les différents types d'autismes ?

L’autisme est un trouble « neurodéveloppemental », dont l’origine reste méconnue et poly factorielle : des pistes génétiques, mais aussi environnementales lors de la grossesse ont été avancées.

Aujourd’hui défini sous le terme de « troubles du spectre autistique (TSA) », l’autisme est particulièrement hétérogène : il existe autant de formes d’autismes que de personnes atteintes par ce trouble.

Ainsi, chaque personne exprime son autisme avec plus ou moins de sévérité en fonction de la gravité des troubles, mais aussi de la qualité de son environnement et des mesures éducatives mises en place.

Les formes de l’autisme :

Selon la classification internationale des maladies (CIM 10) établie par l’organisation mondiale de la santé (OMS), le diagnostic repose sur une triade de symptômes :

  1. Troubles de la communication
  2. Troubles des interactions sociales
  3. Caractère restreint répétitif et stéréotypé des comportements

L’autisme est la forme la plus typique et la plus connue des troubles envahissants du développement (TSA).

Il existe différents troubles dans cette catégorie : 

  • Le syndrome d’Asperger : les enfants atteints du syndrome d’Asperger ont une intelligence normale ou supérieure à la normale mais présentent des troubles des interactions sociales, des comportements stéréotypés mais pas de retard de langage.
  • Le syndrome de Rett : les enfants (généralement des filles) ont un développement normal jusqu’à six mois puis on observe une régression et l’apparition de symptômes autistiques.
  • Les troubles désintégratifs de l’enfance : le développement des enfants est normal jusqu’à 2 ans puis les symptômes autistiques apparaissent.

La littérature scientifique emploie également le terme de Troubles du spectre autistique (le TSA font partie des TED) : ce terme est un nouveau concept dans la terminologie scientifique pour désigner la variété des profils cliniques chez les personnes atteintes d’autisme ou de Troubles Envahissant du Développement (TED). Chaque personne autiste présente des symptômes qui varient en sévérité et en fonction de l’âge et appartiennent à ce groupe.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles

Diagnostic de l’épitrochléite

On appelle épitrochlée la région interne du coude : là où les tendons des muscles fléchisseurs des doigts et du poignet s’insèrent.
L’épitrochléite est une inflammation des tendons de la région interne du coude, la face latérale appelée face médiale.

Plus d'informations »