23/08/2021

La vitamine D, ou calciférol, est une vitamine liposoluble qui joue de nombreux rôles dans l’organisme. Elle est particulièrement reconnue pour ses bienfaits sur les os et le système immunitaire. Sa synthèse est directement liée à l’exposition au soleil, certaines périodes de l’année sont donc bénéfiques pour une carence en cette vitamine.

Caractéristiques de la vitamine D

-Les vitamines liposolubles sont synthétisées par les rayons UVB du soleil;

-Il existe deux formes D2 et D3;

-Principalement trouvé dans le poisson et les produits;

-Permet de préserver les tissus osseux et musculaires;

-Une carence peut être un facteur de risque d’ostéoporose.

Le Rôle de vitamine d dans l’organisme

Pour être active, la vitamine D doit être transformée en 1,25 dihydroxy-vitamine D ou calcitriol, après passage dans le foie et le rein.

  • Elle est connue depuis longtemps pour son effet protecteur du tissu osseux à tout âge : chez l’enfant, elle est indispensable à la croissance osseuse (dite anti-rachitisme) et chez le sénior, elle contribue à la prévention de l’ostéoporose. Elle agit notamment en augmentant l’assimilation intestinale du calcium et sa fixation sur le squelette, accroissant ou au moins préservant la densité minérale osseuse1 ; 
  • De récents travaux ont démontré qu’elle est aussi essentielle au bon fonctionnement musculaire, favorisant la contraction ainsi que le renouvellement des fibres musculaires ; 
  • Elle apparaît protectrice des neurones, participant à la prévention du déclin des facultés intellectuelles avec l’avancée en âge ; 
  • En améliorant la sensibilité à l’insuline (et ainsi en diminuant les phénomènes inflammatoires et le risque d’hypertension artérielle), elle pourrait contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires.
  • Modulant le fonctionnement du système immunitaire, son rôle est envisagé (mais non démontré) dans la protection contre certains cancers et certaines maladies auto-immunes (des maladies au cours desquelles l’organisme produit des anticorps contre ses propres tissus), telles que le diabète de type 1 ou la polyarthrite rhumatoïde.

Quelles sont les sources de la vitamine D ?

La vitamine D a deux origines : alimentaire et endogène. Une partie de la vitamine D est synthétisée par la peau sous l’influence des rayons ultraviolets du soleil pour transformer le cholestérol en vitamine D. Si l’exposition solaire est suffisante, nous synthétisons entre 60 à 70% de la vitamine D. La quantité synthétisée est dépendante de l’heure de la journée, de la saison, de la latitude, de la surface exposée, de la pigmentation de la peau et de l’utilisation ou non de crème solaire. La vitamine D peut également être obtenue par l’alimentation. Les produits particulièrement riches en vitamines D sont les poissons gras et l’huile de foie de morue. Et à un moindre degré se sont le lait, le beurre, le jaune d’œuf, le foie de veau et certains champignons.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles

Diagnostic de l’épitrochléite

On appelle épitrochlée la région interne du coude : là où les tendons des muscles fléchisseurs des doigts et du poignet s’insèrent.
L’épitrochléite est une inflammation des tendons de la région interne du coude, la face latérale appelée face médiale.

Plus d'informations »