Laboratoires SALEM

Les tests de dépistage rapides antigéniques sont très simples d’utilisation au point que de nombreux pays les ont approuvés pour l’auto-administration. Ils permettent de détecter avec une très grande fiabilité les individus infectieux et en particulier les super propagateurs (c’est-à-dire avec une charge virale très importante) dans leur phase d’hyper contagiosité.

Les tests de dépistage rapides antigéniques ne sont pas appropriés pour le diagnostic de la maladie, mais permettent de dépister les super-propagateurs, qu’ils soient symptomatiques ou asymptomatiques, et d’éviter qu’ils ne se présentent dans des espaces clos.

Ces tests complètent les tests PCR, car ils permettent de mettre en place une stratégie de dépistage et de prévention, très utile en santé publique et simultanément de responsabiliser et d’impliquer la population activement dans le processus de limitation de la transmission. Ils sont particulièrement intéressants lorsqu’ils sont utilisés de manière régulière afin d’identifier des personnes qui sont porteuses du virus et en période de contamination. 

QUAND RÉALISER UN TEST DE DÉPISTAGE ?

Une personne qui a été informée qu’elle est cas contact d’un malade de la Covid-19 doit réaliser un premier test antigénique le plus tôt possible. Elle réalise un second test antigénique (ou RT-PCR) si elle n’a pas de symptôme au bout de 7 jours à compter du dernier contact (ou 7 jours après la guérison de la personne malade si elle vit avec elle) : si le test est négatif, son isolement peut prendre fin.

Qui peut réaliser un test ?

Les médecins, les infirmiers diplômés d’État, les sages-femmes, les dentistes et les pharmaciens peuvent réaliser les tests antigéniques dans leur cabinet, au domicile du patient, au sein des officines ou dans des barnums.

Comment se passe un test antigénique ?

Les professionnels de santé (médecins, infirmiers, pharmaciens) qui réalisent les tests antigéniques doivent se soumettre à plusieurs obligations pour le réaliser :

-Le professionnel doit être équipé de protection individuelle (masques adaptés à l’usage, blouses, gants, protections oculaires de type lunettes de protection ou visière).

-La personne doit pouvoir s’asseoir pour réaliser le test.

-Le test est ensuite réalisé via un prélèvement nasopharyngé. La personne patiente ensuite quelques minutes pour connaître le résultat de son test.

mode d'emploie ; Source: reseau-chu.org
Archives

Glucomètre Check 3

Vous n’avez plus besoin de vous soucier de la disponibilité des bandelettes, elles sont fabriquées localement dans notre usine à Sétif

Sans codes , il n’est plus nécessaire d’enregistrer des codes pour exécuter le test de glycémie

Vous pouvez enregistrer plus de 800 tests glycémiques directement sur votre appareil et partager les données avec votre médecin

En plus du peu de sang nécessaire, le Check 3 ne donne pas de résultat si la goutte de sang ne suffit pas

Check 3 , Diabète, Diabète type 1 , Diabète type 2, insuline, glycémie, Diabète type 1