06/09/2021

Introduction

La grossesse implique des changements majeurs dans le corps. Pour un bon déroulement de la grossesse et un bon développement du bébé, certains conseils sur l’alimentation et l’hygiène de vie sont utiles à suivre, si ce n’est essentiels.

Les habitudes alimentaires à suivre sont :

– Prendre des fruits et légumes durant la journée  (en prenant soin de bien les laver) ;

– Manger des aliments variés contenant des féculents (pains, céréales, pâtes et autres sucres lents) à chaque repas ;

– Prendre des produits laitiers, trois fois par jour ;

– Prendre des aliments riches en protéines (viandes, poissons ou œufs) une à deux fois par jour ;

– Restez hydraté en buvant beaucoup d’eau ;

– Évitez de manger des aliments gras, sucrés ou salés.

Durant la grossesse, certains aliments sont à privilégier, car ils apportent des nutriments indispensables :

L’acide folique (ou vitamine B9 ou folates) : La vitamine B9 est indispensable au développement du système nerveux de l’embryon. Elle se retrouve dans divers aliments tels que les légumes à feuilles vertes foncées (choux, épinards, mâche, cresson, blettes, brocolis …), les légumes secs (pois chiches, haricots…) les oranges, le melon, les noix, les asperges ou la levure. Cependant l’apport en acide folique est souvent insuffisant et des carences peuvent entraîner des anomalies de formation du système nerveux de l’embryon. Il est donc préférable de bénéficier d’une supplémentation en acide folique au moins 4 semaines avant la conception et 2 à 3 mois après ;

– Le calcium : Essentiel au développement du squelette du fœtus, son apport est important. D’où l’intérêt de consommer trois produits laitiers par jour. Les eaux minérales riches en calcium peuvent également constituer un bon apport en calcium ;

– La vitamine D : Elle permet l’absorption du calcium dans l’intestin. Sa synthèse résulte de l’action des rayons du soleil. Cependant, elle est également contenue dans certains aliments comme les poissons gras (maquereau, sardines…) ou les produits laitiers enrichis en vitamine D ;

– Le fer : Une carence en fer peut provoquer une anémie, il est donc important d’avoir un bon apport en fer. Dans l’alimentation on retrouve le fer dans la viande rouge, la volaille, le poisson ou les légumes secs comme les lentilles par exemple ;

Les glucides : Ils sont une source d’énergie pour le fœtus. Privilégiez les sucres lents, à chaque repas. De plus, les féculents calent l’appétit et évitent d’avoir des fringales au cours de la journée ;

L’alcool est à bannir totalement lors de la grossesse, car les substances alcoolisées traversent facilement la barrière placentaire. De plus, pour un passage dans le sang de la mère, l’alcool fait plusieurs passages dans le système sanguin du fœtus. L’exposition de ce dernier à l’alcool peut entraîner des malformations ainsi que des troubles mentaux, c’est le syndrome d’alcoolisme fœtal. L’alcool augmente également les risques de prématurité et de faible poids à la naissance.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles

Diagnostic de l’épitrochléite

On appelle épitrochlée la région interne du coude : là où les tendons des muscles fléchisseurs des doigts et du poignet s’insèrent.
L’épitrochléite est une inflammation des tendons de la région interne du coude, la face latérale appelée face médiale.

Plus d'informations »