26/05/2022

Le sport chez les diabétiques

Que nous soyons diabétiques ou non, le sport joue un rôle primordial pour favoriser une bonne santé et prévenir différentes maladies. L’activité physique permet :

  • meilleur contrôle du poids;
  • réduire le risque d’ostéoporose et d’arthrite;
  • réduire le risque d’attraper les maladies cardiovasculaires (diminution de la tension artérielle, du taux de cholestérol dans le sang et du taux de triglycérides dans le sang);
  • réduire le stress;
  • une augmentation du niveau d’énergie, une meilleure forme physique et une sensation de bien-être;
  • avoir une meilleure qualité de vie;
  • un ralentissement du développement de la neuropathie périphérique.

De manière générale, une activité physique régulière réduit le risque de morbidité et de mortalité à moyen et long terme.

Activité physique et diabète :

L’activité physique augmente l’efficacité de l’insuline en améliorant la sensibilité des tissus du corps à son action. Cet effet persiste pendant plusieurs heures suivant l’activité. De plus, les muscles sollicités par l’exercice consomment du glucose (sucre) faisant ainsi baisser le taux dans le sang.

La pratique de sport aide à prévenir les complications à long terme du diabète. Chez les personnes vivant avec le pré-diabète, elle peut également retarder l’apparition du diabète.

Personnes vivant avec le diabète de type 1 :

Selon les études actuelles, l’activité physique n’aurait pas d’effet bénéfique important sur le contrôle de la glycémie, c’est-à-dire du taux de sucre dans le sang, chez les diabétiques de type 1. Toutefois, des études ont démontré une amélioration du taux d’hémoglobine glyquée (A1C) suite à l’augmentation du niveau d’activité physique chez les patients diabétiques type 1.

 

Personnes vivant avec le diabète de type 2 :

Chez les diabétiques de type 2, le sport vous aide à équilibrer votre glycémie, en plus des avantages mentionnés plus haut. La pratique régulière d’activité physique permet même de normaliser la glycémie et ainsi éviter la prise de médicaments ou, le cas échéant, en diminuer la dose.

L’activité physique fait partie intégrante du traitement du diabète au même titre qu’une alimentation équilibrée et que la médication.

Tahraoui Abir

Tahraoui Abir

Biologiste l Parasitologie

Nos derniers articles

Trois moments clés pour pratiquer